écologie interroge habitudes comportements

Cet article a été écrit lors de la première étape du projet B-Local.
Il s’agissait d’un site informatif, mais au vu de l’ampleur de la crise du Covid-19, la 2ème étape (une plateforme e-commerce) a été avancée.

Je vous invite tout de même à lire cet article pour découvrir l’origine et les raisons de ce projet.


Je m’appelle Jean-Baptiste j’ai 25 ans, et j’ai toujours été sensible à l’écologie.
Depuis plusieurs années, je m’interroge sur nos habitudes et comportements de consommateurs.

Ces deux dernières années, après de nombreuses recherches et plusieurs constats, j’ai choisi d’être bien plus attentif aux produits et aux marques que je désirais acheter, ce qui allait me permettre de changer mon mode de consommation.

Ceci-dit, trouver des alternatives durables aux biens et services ordinaires n’est pas toujours chose aisée.

J’ai donc décidé de créer et de lancer B-Local. Un site qui aura pour but de mettre en lumière des initiatives qui remplacent des biens de consommation quotidiens, provenant des quatre coins de la planète, par des alternatives belges et, le plus souvent possible, vertes.


Tout a commencé pendant l’été 2018…

Lors de cette période caniculaire dont tout le monde se souvient, je lisais le livre de Cyril Dion « Demain : un nouveau monde en marche ». Que je recommande vivement.

Un livre tiré du film « Demain », sorti en 2015, que j’ai eu l’occasion de voir et qui m’a poussé à acheter le bouquin.

L’écrivain et militant écologiste français y approfondit les thèmes de l’agriculture, de l’énergie, de l’économie, et de la démocratie.

Son optique est de nous faire découvrir les solutions mises en place dans plusieurs pays afin d’imaginer ce que notre monde pourrait devenir en les appliquant. Selon moi, il s’agit d’une belle mise en lumière d’acteurs de la transition écologique qui donne autant d’espoir que d’envies de changements.

Ce livre, ce film, les conditions climatiques que nous étions en train de vivre à l’époque et le nombre grandissant d’articles scientifiques alarmistes publiés, m’ont fait prendre conscience qu’il était temps de changer notre mode de vie.

Je veux, à mon échelle, faire quelque chose de vraiment utile pour notre société.


Décisions suite aux constats

Je décide alors de quitter mon travail pour poursuivre des formations en gestion, en e-commerce et en marketing digital, afin de me lancer dans l’entreprenariat et développer un outil permettant à tous de modifier sa vision de la consommation.

Nos achats ont un énorme impact sur l’environnement.

Les industries qui font souvent une course au profit au détriment de l’intérêt réel du consommateur.

En commençant par celle de l’agroalimentaire, avec un exemple criant de fruits et légumes disponibles tout au long de l’année provenant de part et d’autre de la planète.
Elle vise une production maximisée qui nécessite une utilisation abusive de pesticides, entrainant l’appauvrissement des sols et une perte dramatique de biodiversité.

On pourrait continuer avec les biens de consommation, et notre dépendance excessive aux productions délocalisées, fabriqués dans des conditions déplorables. Je parle ici du travail d’enfants, d’horaires inhumains pour un salaire misérable, au prix d’une pollution inacceptable, voire criminelle.

La liste est longue et le problème bien réel. Malgré les nombreux avertissements des scientifiques et autres porte-paroles sur les conséquences sociétales et civilisationnelles que nos choix impliquent, les changements ne s’opèrent pas assez vite.

Pour de multiples raisons, nos dirigeants ne prennent pas les mesures nécessaires malgré l’urgence climatique.

A ce jour, beaucoup de grandes marques jouent sur le côté durable de leurs produits; l’écologie devient un véritable argument marketing. Le greenwashing s’immisce un peu partout dans nos entreprises, mais malheureusement, le changement opéré est souvent cosmétique.

En approfondissant mes recherches, j’ai vu qu’il était possible de trouver des alternatives durables. Certaines fabriquées à travers le monde, malgré le coût du transport et le manque de retombées économiques pour le pays. Puis d’autres, moins vertes, mais produites en Belgique, pour finalement trouver le mix parfait entre durabilité et développement économique local !

J’ai décidé de partager ces alternatives de proximité. J’estime en effet que pour vraiment changer les choses il faut qu’un maximum de personnes adhèrent à cette démarche.
Nous devons être nombreux pour avoir un impact sur les entreprises.


Concrètement ce que sera B-Local

C’est dans ce but que je lance ce site : construire une communauté ayant les mêmes envies de sensibilisation à un mode de consommation plus respectueux de la planète et de l’être humain.

Cela me paraît d’autant plus nécessaire que la pandémie du Covid-19, qui perturbe la planète en ce moment, nous démontre toutes les faiblesses de la mondialisation et provoquera certainement de nombreuses faillites d’entreprises locales.

Au travers d’articles, certains sérieux, d’autres plus légers, d’interviews et de conseils, B-Local vous fera découvrir ces acteurs du changement.

Artisans, créateurs, entrepreneurs, ainsi que des magasins ou des événements, tous porteurs de projets tournés vers un futur durable, vous seront présentés au fur et à mesure.

Le contenu présenté sera réparti dans différentes catégories telles que :

  • Actualité
  • Alimentation
  • Beauté et la santé
  • Mode
  • Maison
  • Zéro déchet
  • Événements

Ces thèmes évolueront en fonction du développement du site, de vos envies et des échanges qui se créeront tout au long des publications.

Alors, si ce projet vous plait, si vous êtes désireux de découvrir de nouvelles choses ou que vous êtes animé par la curiosité, n’hésitez pas à liker la page et à la partager. Faites-la découvrir à votre entourage, et nous créerons ensemble notre communauté.

Ce site est avant tout une plateforme collaborative. Alors, si vous avez des adresses ou des initiatives qui vont dans ce sens, n’hésitez pas à nous à les partager pour que nous les découvrions !


Pour ceux qui voudraient poursuivre le sujet en lecture :
6 Responses to B-Local, c’est quoi ? Lancement du projet (1er étape, mise à jour)
  1. Estelle SCIEUR aka K’nex aka Kiki 12 avril 2020 at 16 h 23 min Répondre

    Bien joué J-B 😘😘

  2. Super initiative !
    J’adhère complètement à ce projet.
    Je vous souhaite plein de beaux succès dans votre initiative.
    Merci.

  3. Magnifique projet !
    Go go go !
    C est ca le beau demain possible …!

  4. […] Pour poursuivre le sujet en lecture : Christophe Brusset « Vous êtes fous d’avaler ça »https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/vous-etes-fous-davaler-ca/Et si vous voulez en savoir plus sur le projet cliquez ici […]

  5. Prometteur et inspirant, hâte d’en découvrir davantage !

  6. Bravo pour le lancement de cette initiative


[top]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *