L’idée du projet B-Local est née dans l’esprit de Jean-Baptiste, en juillet 2018, lors de la lecture du livre de Cyril Dion qui découle de son célèbre film « Demain ».

A partir de ce moment, l’envie de lancer une entreprise respectueuse de l’environnement et de développer l’économie locale ne l’a plus lâché. Déjà à cette époque, une de ses analyses pour changer les choses était de favoriser et développer l’économie locale (réduction du transport des marchandises, promouvoir un savoir-faire belge, proposer des produits éco-responsables, etc. )

Il a donc décidé de quitter son travail pour reprendre des formations en e-commerce et en digital marketing afin de mener à bien B-Local : un site qui aura pour but de mettre en lumière des initiatives qui remplacent des biens de consommation quotidiens, provenant des quatre coins de la planète, par des alternatives belges et, le plus souvent possible, vertes.

La crise du Covid, une actualité qui fait réfléchir …

Tu n’es pas sans savoir que suite à la crise du Covid-19, de très nombreux acteurs de l’économie locale connaissent de grosses difficultés.

Cette crise a aussi permis d’ouvrir les yeux sur les limites du système en place. (Certaines entreprises étaient à l’arrêt avant le confinement, dû au manque de fournitures provenant notamment de Chine).

Mais la pandémie nous a aussi donné le temps de réfléchir sur l’état du monde tel qu’il était et de ce qu’il est en train de devenir. (Urgence climatique, situation socio-économique se dégradant, …)

C’est pourquoi, à la sortie du premier confinement, nous avons lancé l’e-shop. Notamment, pour permettre à tout le monde de pouvoir changer sa manière de consommer, mais aussi par désir de voir le monde d’après bien différent de celui que l’on a pu connaître.

Ce site est avant tout une plateforme collaborative. Alors, si tu as des adresses ou des initiatives qui vont dans ce sens, n’hésite pas à nous les partager !